L’insigne de coiffure2018-01-15T23:52:08+00:00

L’Insigne du GEMRC

L’insigne de coiffure du GEMRC a changé de nombreuses fois depuis la création du Corps.

Mai 1944

Le premier insigne du corps du GEMRC est porté fièrement par les artisans canadiens lors du jour J et lors des dernières phases de la Campagne italienne. Cet insigne était composé de trois boucliers: le premier montrant des canons et des boulets de canons symbolisant l’armement; le second montrant des éclairs symbolisant la puissance électrique, et le dernier affichant une roue d’engrenage, symbole de la puissance mécanique. Les trois boucliers étaient entourés d’une couronne de laurier, symbole du service et de la galanterie au combat, elle-même surmontée par la couronne royale. Sous la couronne de laurier figurait une banderole sur laquelle étaient inscrites les lettres « RCEME ».


Février 1949

En juin 1949, un nouvel insigne fut conçu et sera adopté l’année suivante.

La description officielle de cet insigne, qui ressemblait beaucoup à celui du REME:

« Sur un fond d’éclair, un cheval, dont l’encolure est entourée d’un diadème surmonté de quatre fleurs de lis, se dresse sur un globe terrestre montrant l’hémisphère ouest. Une chaîne passe sur le dos du cheval. Derrière la tête du cheval, et chevauchant l’éclair, une banderole affiche les lettres « RCEME ». Le tout est surmonté de la Couronne ».

Le cheval et la chaîne, symboles de la puissance contrôlée, font partie du logo de l’Institute of Mechanical Engineers (le génie mécanique). La combinaison du cheval enchaîné et de l’éclair, symbole du génie électrique, représente la relation étroite qui existe entre ces deux branches du génie. Le globe terrestre est symbole de l’influence du génie électrique et mécanique sur le monde. Sur l’insigne des officiers, l’éclair, la banderole et la couronne sont dorés, tandis que le cheval et le globe sont argentés. L’insigne des autres grades est similaire à celui des officiers, à ceci près que la dorure et l’argent sont remplacés par du laiton et du métal blanc.


1952

En 1952, au moment de l’accession au trône de la reine Elizabeth II, la couronne Tudor est remplacée par la couronne de Saint-Édouard.

1968

Le 1er février 1968, la Loi sur l’unification des Forces canadiennes fut adoptée, ce qui entraîna le démantèlement du corps du GEMRC en janvier 1970. Le 15 juin 1970, on annonça officiellement le nouveau nom du service: Génie du matériel terrestre (G MAT). Un nouvel insigne fut approuvé le 17 novembre 1973 et ne fut distribué qu’en 1975. L’insigne du G MAT était alors composé d’un ovale bleu azur sur lequel étaient superposés un rotor triangulaire (le Wankel), deux canons croisés et un éclair à cinq branches. Ces trois éléments symbolisaient respectivement l’action du G MAT dans les domaines des véhicules, des armes et de l’électricité/l’électronique. En outre, le rotor Wankel est le symbole de la Society of Automotive Engineers. L’ovale est entouré d’une couronne de dix feuilles d’érable représentant les provinces du Canada. La couronne de Saint-Édouard, symbole de notre Reine, surmonte l’ovale.

1991

Le 15 mai 1985, le nom du G MAT change encore et devient Génie électrique et mécanique – Terre (GEMT). Pour appuyer ce changement, un nouvel insigne est autorisé le 15 mai 1991. Cet insigne ressemble beaucoup à l’insigne utilisé par le corps du GEMRC avant l’intégration, à cette différence près que le diadème qui entoure l’encolure du cheval est composé de quatre feuilles d’érables plutôt que de fleurs de lis, et, que l’inscription figurant sur la banderole n’est plus « RCEME » mais « EME GEM »